Visite au Blend Web Mix 2018

Visite au Blend Web Mix 2018

Par Sébastien Gauthier, le 07/11/2018

Noémie travaille chez Sevanova depuis 2015 au sein du pôle créatif, comme infographiste crossmédia. Elle travaille pour des clients comme l’Université Lyon3, la Fédération Française de Cyclisme, Garance, le Grand Lyon, Solvay, Baxter ou Netto.

On dit d’elle : « La finesse de son travail caractérise Noémie qui aime aller dans le détail et repousser les limites de la création. Sa fraîcheur et son talent sont des atouts pour un graphisme qui pétille d’élégance… »

Bonjour Noémie, tu travailles au pôle créa de l’agence et tu as été au Blend Web Mix 2018 à Lyon les 24 et 25 octobre dernier. C’était bien ?

Noémie : Intéressant. En fait, j’ai eu l’opportunité d’assister à la conférence Flexbox VS CSS Grid animée par deux freelances passionnés de CSS, Thomas Zilliox et Malik Baba Aïssa.

Ce n’était pas trop technique comme conférence ?

Noémie : Si mais c’était une approche intéressante qui permet aux créatifs d’avoir une meilleure vision de ce qu’il se passe lorsque leur webdesign n’est plus entre leurs mains.

Du coup, en quoi l’approche était intéressante ?

Noémie : C’était une comparaison entre 2 technologies de mise en page… Chaque intervenant était l’avocat d’une des deux technos, Flex ou Grid. Les deux technos ont été confrontées point par point, agrémentées d’exemples : colonage, alignement, élasticité, multi-lignes, positionnement, facilité d’apprentissage, supports… et nous étions donc invités à les aider à les départager.

Y a t’il eu un vainqueur à ce duel ?

Noémie : Eh bien… Pas vraiment ! Leur battle rondement menée aboutit finalement à une égalité. Flexbox est intéressant pour sa simplicité d’utilisation et surtout, il est très bien supporté par les navigateurs, ce qui n’est pas le cas de son concurrent. Par contre, Grid dispose d’une syntaxe plus logique et permet de construire des mises en page bien plus complexes présentant des cas de superpositions ou d’algorithme de répartition.

En quoi cette conférence va modifier ton quotidien et tes rapports avec le pôle dév ?

Noémie : Cela permet d’éveiller mon point de vue jusqu’alors très créatif. On prend conscience de ce qu’il se passe une fois que le webdesign n’est plus entre nos mains et des contraintes techniques qui peuvent se poser. Même si le pôle dev et moi avons déjà instauré une bonne communication.

Tu veux nous dire un truc pour finir ?

Noémie : Oui si certains curieux veulent aller plus loin, je leur recommande d’aller lire le ppt de la conférence.

À lire aussi…

Sébastien Gauthier

Sébastien Gauthier

Resp. Commercial / Associé

Commentaires

Laissez nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Partages