Les Comptoirs de la bio, nouvelle enseigne partenaire des Mousquetaires

Les Comptoirs de la bio, nouvelle enseigne partenaire des Mousquetaires

Par Vincent Gély, le 15/03/2019

Sevanova accompagne les Mousquetaires pour une campagne e-mailing interne visant à sensibiliser les adhérents à l’ouverture d’enseigne spécialisée  “Les comptoirs de la Bio”.

Cette association avec l’un des premiers réseaux spécialistes du bio en France, lui-même groupement d’indépendants, va permettre aux adhérents Intermarché d’ouvrir de petits supermarchés bio et de conquérir des parts de marché sur un segment très porteur.

Les besoins

Besoin de création régulière de newsletter spécifique répondant à trois objectifs :
– Inciter les adhérents à ouvrir des nouveaux points de vente
– Mettre en avant les adhérents déjà actifs
– Donner la parole au Groupement sur des sujets au cœur des préoccupations de consommation

La méthode

Un suivi global de la campagne qui passe par plusieurs étapes :

  • la structuration de l’information
  • la conception graphique / retouches des visuelles
  • le montage & l’intégration html
  • la gestion des envois
  • la mesure et l’analyse pour l’optimisation des news

Le fond

Ciblé et percutant !

4 thématiques sont récurrentes pour structurer le contenu des newsletters :

  • témoignages
  • actualité
  • spécialiste du bio
  • réseau

Le lecteur se repère immédiatement d’une newsletter à l’autre.

Mesurable ! L’utilisation des “call to action” nous permet de suivre le trafic et l’intérêt du lecteur pour le groupement. Dans un second temps ils nous permettent d’optimiser le mail suivant.

La forme

Nous avons créé un gabarit à la charte graphique “Comptoir de la bio” pour garder une cohérence entre les news et pour qu’elles soit immédiatement reconnaissable par la cible. Le ratio image 30% et texte 70% est mis en place au maximum pour une meilleur lecture mais également pour éviter la bête noire des newsletters, ​les filtres anti-spam.

Environ ​50% des mails sont ouverts sur des appareils mobiles​ d’après l’étude d’Invesp 2018. Des versions ordinateur et mobile sont donc indispensables pour ne pas perdre de lecteur.

À lire aussi…

Vincent Gély

Vincent Gély

Manager / Associé

Commentaires

Laissez nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Partages