Le motion, c’est quoi ? Et pourquoi les marques doivent-elles s’y intéresser ?

Le motion, c’est quoi ? Et pourquoi les marques doivent-elles s’y intéresser ?

Par Seva Nova, le 16/05/2014

Le motion est un mot anglais qui fait référence à la notion de mouvement. On peut donc le définir comme l’art de la mise en mouvement !

Ce terme provient à l’origine de l’expression anglaise « Motion Picture » qui fait référence au film. Il est passé dans le langage courant au cours des années 2000, et est le plus souvent employé dans le vocabulaire de la production audiovisuelle et du cinéma.

On le retrouve aujourd’hui partout : « motion blur » (le flou cinétique), « motion capture » – ou « mocap » – (la capture du mouvement : c’est une technique qui permet d’enregistrer les positions d’objets ou de personnes en mouvement afin de restituer ces mouvements en virtuels. C’est grâce à la mocap que nous pouvons, par exemple, avoir des personnages en 3D avec des mouvements très fluides), « slow motion » (le ralenti), « stop motion » (l’animation image par image), « motion design » – appelé aussi « design d’animation » – (c’est la création d’un univers graphique en mouvement autour d’une marque, d’un produit, d’un projet ou d’une personne, par addition à de la typographie, du tournage, de la 3D ou du son). L’ampleur prise par le motion design a notamment favorisé la démocratisation du motion en France et fait rentrer le terme dans le langage usuel de la production.

Souvent, il est malheureusement utilisé à tort pour ne désigner qu’un habillage graphique, alors que c’est bien plus que ça ! Autant le graphisme – ou design graphique – est la capacité à créer, à adapter et à développer des identités visuelles ; autant le motion design, est l’art d’étendre cette identité à la production de contenus animés, audiovisuels et interactifs.

Le motion s’exprime donc à travers les films (cinéma, films corporate, publicités…), les vidéos (musique, clip, jingle…), les animations (dessins animés, graphisme animé…) ou toutes autres captations (interviews, reportages…).

Dès que l’image est en mouvement, nous pouvons donc parler de motion ! Et ce, quelle que soit la technique utilisée (tournage, 2D, 3D…). Le choix de la technique à utiliser se fait en fonction du projet à réaliser ; elle doit s’adapter parfaitement aux cibles et aux messages que l’on veut faire passer. C’est en cela qu’on reconnaît les professionnels du motion : ceux qui sont exempts des techniques pour proposer à leurs clients celles qui serviront le mieux leurs messages.

Aujourd’hui, tout le monde pourrait potentiellement faire du motion grâce aux nouvelles technologies qui donnent accès à un grand nombre de techniques d’animation. Mais il ne s’agit pas simplement de « technologie » et de « fabrication » ; un professionnel du motion a une vraie sensibilité image et sait faire preuve d’une réelle compréhension de ce qu’est le motion. Un œil avisé se travaille sur du long terme !

Pourquoi les marques doivent-elles s’intéresser au motion ?

Car nous vivons dans un quotidien en mouvement ! Les marques aujourd’hui s’inscrivent pleinement dans cet écosystème ; elles bougent, elles sont vivantes. À travers les signes qu’elles activent, elles tissent des relations qui dépassent le simple échange marchand. Elles ne peuvent donc plus rester statiques. Par le biais des contenus animés, les marques peuvent enfin prendre la parole différemment, se révéler et nouer une relation sensible avec leurs consommateurs.

Le motion fait incontestablement partie de la stratégie de communication des marques, car il permet de connecter l’image de la marque à ses valeurs. C’est à la fois un relais marketing (communication produit), le reflet de l’état d’esprit et du savoir-faire de l’entreprise (communication institutionnelle, communication interne) et c’est aussi un support de communication pérenne qui a l’avantage d’être digital, donc mobile, multiécrans, facile d’accès, et qui offre la possibilité de faire passer les messages de manière directe, en laissant une grande liberté de ton et de rythme. Les contenus animés ont cette force de décupler la dimension émotionnelle générée par les marques.

Chaque marque a une tonalité, une couleur qui lui est propre. C’est son ADN, il est rare et précieux. Créer des contenus pour les marques, c’est savoir réintégrer leurs codes identitaires pour leur permettre de prendre la parole différemment et d’inscrire leurs ADN dans de nouvelles perspectives.

Le motion sert à donner du relief aux idées, à sublimer les messages, à faire ressentir le monde en mouvement. Il permet d’emmener les marques explorer des territoires d’expression inédits sans jamais perdre leurs identités !

Source: www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-92103-le-motion-cest-quoi-et-pourquoi-les-marques-doivent-elles-sy-interesser-1003600.php?wrCS849A06Io4lxk.99

À lire aussi…

Seva Nova

Seva Nova

Commentaires

Laissez nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Partages